L'essentiel

Le  XIXe et XXe siècle riment avec révolution industrielle et la forte croissance économique qui a favoriser le développement d'industries lourdes et consommatrices en énergie. Sans se préoccuper de l'environnement, nous l'avons dégradé: pollution de l'air, de l'eau, du sol, notamment par le biais de rejets atmosphériques, de déversements dans les rivières et océans et par la surexploitation des ressources naturelles.,...

 

Avec  la première conférence des Nations unies sur l'environnement à Stockholm en 1972. La population mondiale prend conscience que l'environnement, la nature doit être protégée. Puis 1992, avec le sommet de la Terre de Rio de Janeiro, l' "environnement" est défini comme un bien commun et un bien public.

Au-delà, du fait de prendre conscience que l'environnement existe, un virage (encore timide) est enclenché car des scientifiques mettent en relation, le changement climatique, les catastrophes dites naturelles, l'avenir de la vie sur Terre avec l'activité humaine.

 

Oui, nos activités, nos modes de vie, nos gestes du quotidien, ne sont pas sans conséquences.

 
 
 
 

 

C'est tout simplement, l'augmentation de la température sur la Terre. Il est dû à l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre. La température a déjà augmenté de 0.6°C et cela va qu'en augmentant. Cette année le GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat) a sonné la sonnette d'alarme, car il prédit que si nous dépassons les 2°C d'augmentation les incidences climatiques seraient catastrophiques et irréversibles.

 

La star des gaz à effet de serre (GES), celui dont on entend le plus parler est le CO2, le Dioxyde de Carbone. À cause de l'utilisation du charbon, du pétrole, du gaz, de toutes énergies fossiles, nous émettons beaucoup trop de CO2 dans l'atmosphère. Mais il n'y a pas que lui, comme gaz. Il y a le Méthane, qui est 21 fois plus dommageable pour la couche d'Ozone que notre star CO2. L'augmentation de ces émissions est, aussi due aux activités humaines. Puis n'oublions pas le protoxyde d'azote.

Relation entre le réchauffement climatique et les GES

 

Les gaz à effet de serre sont nécessaires pour conserver la chaleur sur la Terre. Sans aucune couche de gaz à effet de serre, la température serait de -18°C en moyenne. C'est bien pour cela que la nature fait bien les choses: l'émission de CO2 et de méthane sont aussi des phénomènes naturelles. Ce sont les activités humaines et la déforestation  qui déstabilisent le climat.

 

Comment ça se passe exactement?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour faire simple, les rayons du soleil pénètrent dans l'atmosphère, ceux-ci doivent majoritairement faire le chemin inverse, en condition d'équilibre. Mais puisque nous sommes en déséquilibre, les émissions de GES s'accumulent et  emprisonnent les rayons infrarouges dans l'atmosphère ce qui créé un réchauffement de la planète.

Différence entre couche d'ozone et l'effet de serre

 

La couche d'ozone est une couche de gaz appelé ozone, situé à 25km de la surface de la terre. Elle a pour rôle de nos protéger les rayons ultraviolets du soleil. Alors que la "couche" de gaz à effet de serre, a pour mission de tempérer la température terrestre.

 

 

- Un phénomène de migration de la Faune et la Flore vers le nord ou en altitude;

- Hausse du niveau de la mer, due à la fonte des glaces;

- Inondations, sécheresse;

- Catastrophes climatiques dues aux déséquilibres: Tsunami, typhon, seisme, cyclones,...;

- Morts Humaines, développement de maladies;

-Problème de santé humaine: problème respiratoire et cardiaque, hausse de cancer,...;

-Pollution;

-Migrations humaines, rareté des ressources vitales, conflits, guerres;

 

Les chaines de cause à effet sont nombreuses.

 

 

C'est tout simplement, la diversité de la faune, de la flore et des écosystèmes .Plus il y a d'espèces qui vivent dans un espace (aquatique ou terrestre) plus la biodiversité est riche.

Plus il y a de diversité dans la nature, plus celle-ci est résistante. Les espaces homogènes sont plus faibles et beaucoup moins résistants face aux maladies ou aux ravageurs.

 

J'associe l'agriculture conventionnelle à la monoculture et à la culture intensive. Le fait d'exploiter une seule et même denrée sur une même terre durant des années, à sur le long terme des effets dévastateurs sur l'environnement:

 

- L'érosion des sols: c'est un phénomène naturel que ce genre d'activité accélère. Sur les bord de mer, de rivière, de plans d'eau la terre s'effrite et disparait;

 

- La déforestation: Pour pouvoir produire plus, nous étendons les cultures. Dans certaines régons, les terre se font rares, donc un processus de déforestation est enclenché. Le fait de déforester diminue considérablement le nombre d'arbres sur la planète, réduit drastiquement la taille des forêts et favorise l'érosion! Car ceraines terres ont besoin de racines pour se tenir, sans elles, les glissement de terrain peuvent se multiplier;

 

- L'usage de pesticides et de désherbant nuisent à la biodiversité et à la santé humaine. L'usage de ces produits appauvrit le sol, l'infertilise et le contamine avec des produis chimiques. Ces produits ruissellent est peuvent se retrouver dans des ruisseaux ce qui contamine alors l'eau.

 

 

 

Le dioxyde de carbone est, de façon biologique, absorbé par l'eau des océans. La problématique concernant l'acidification de l'eau est que la quantité de CO2 rejeté dans l'atmosphère due aux activités humaines ne cessent d'augmenter, ce qui fait que les océans captures de plus en plus de CO2 et fait donc, grimper le Ph de l'eau.  En 1751, le pH des océans était de 8.25, aujourd'hui le pH moyen est de 8.1, et il pourrait passer à 7.8 d'ici 2100. Certains écosystèmes et organismes marins sont sensibles au pH de l'eau. La rapidité de la variation du pH fait que certaines espèces marines ne peuvent pas s'adapter à ce changement.

 

 

Agriculture urbaine

Avant toute chose, on pense au temps que l'on pourra accorder à notre futur potager.

 

- Suggestion pour les débutants: attendez un marché horticole pour acheter directement vos jeunes plants bio...

 

 

 

Agriculture urbaine

Tout le monde peut cultiver même les nuls!

De faire son potager n'est pas réservé à des génies qui ont la main verte! Tout le monde, même ceux qui se disent nuls, peuvent s'y mettre. Il faut se lancer...

Il faut tester et oser. Si ça pousse, c'est que vous avez réussi.

Là, je vous dirais bravo et bon appétit!

 

 

 

Le b.a-ba potager
Lancez-vous!
Basilic & Mojito
Avoir un beau basilic
En voir plus

Agriculture urbaine

Comment je fais pour avoir un beau basilic ?

C’est une bonne question qui m’a été posée et puisque la réponse peut tous nous intéresser, je vous la partage.

J’ai acheté mes pousses de basilic au marché. Elles n’étaient pas en pot comme on p​​eut les trouver sur certaines étales ou supermarché. Quand bien même, elles seraient déjà en pot cela ne change rien à la manière de l’entretenir...

 

 

 

  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

© 2014-2021 Basilic en Ville. Tous droits réservés. Toute reproduction, en partie ou en intégralité, du contenu sans permission écrite de l'auteur est interdite.