• Courgette & Basilic en ville

H&M, une marque écoresponsable?

Ce samedi 13 juin, je suis allée à la foire de l’Environnement et de l’Éco-habitation à Montréal. Après avoir, entendu plusieurs personnes m’expliquer leur produit ou leur projet fort intéressant, je me suis retrouvée sur le stand de H&M. J'avoue que j’étais curieuse de leur présence. Après plusieurs questions et réponses, j’en suis repartie informée et beaucoup moins perplexe.


H&M Conscious, était présent pour promouvoir leur action qui concerne la récupération, la réutilisation et le recyclage de vêtements.

L’idée est de minimiser l’impact environnemental de leur vêtement et de mieux gérer la fin de vie du textile en général. Comment ça se passe ? En gros, dans chaque H&M, il y a un espace de collecte de tissus usagés. L’enseigne récupère tout genre vêtement : avec trous, sans trous, même les sous-vêtements, de toutes marques et même le linge de maison comme les vieux torchons !


Une fois collecté, leurs partenaires, à travers le monde, vont les recycler. La matière première ainsi créé va servir, à la fois, à confectionner d’autres vêtements que l’on pourra trouver sous la gamme Conscious et à produire du tissu à des fins industrielles notamment pour le secteur automobile (tissus pour siège de voiture,…).


Qu’est-ce qu’on y gagne, nous clients ?


On gagne 5 euros en Europe ou $10 au Canada, pour chaque sac ramené à l’espace collecte. Quelques règles sont à respecter pour éviter les abus : un maximum de deux sacs par jour et au minimum trois vêtements par sac.


Pour les aficionados d’H&M, en se penchant vers un vêtement de la gamme Conscious lors d’une virée shopping, nous encourageons la démarche. Nous savons que certains d’entre eux sont composés d’environ 20% de textiles recyclés et que d’ici 2020, tous les vêtements en coton seront faits de coton certifié biologique 100%.


Vous me direz, que vous préférez donner vos vêtements, à une association qui les distribuera à des personnes dans le besoin et vous avez tout à fait raison ! Mais l’association n’est pas une poubelle, donc les vêtements ou culottes, boxers troués ou en mauvais état ne peuvent pas être réutilisés tels quels ; ils sont donc jetés. C’est là où, au-delà du greenwashing, la démarche de H&M est intéressante car cela évite que vos textiles se retrouvent à la poubelle.


Qu’est-ce que H&M, y gagne ?


Tout ! Eh bien oui, il ne faut pas se leurrer, aujourd’hui, se tourner vers l’environnement et le développement durable est payant pour les entreprises. Et tant mieux ! On ne va pas leur reprocher de faire des efforts.

Économiquement, la démarche est stimulante et après de nombreux scandales d’ordre social, H&M se refait une image acceptable.


Qu’est-ce que gagne l’Environnement ?


Pour l’instant, H&M est l’unique marque, à avoir cette démarche au niveau mondial. Cela, réduit considérablement le poids de déchets tissus. Est-ce qu’à long terme, les vêtements prêt-à-porter ne pourraient pas être faits au moins à 90% de matières recyclés ? Pourquoi pas. Un « déchet » devient une matière première.


Cette grande enseigne s’est associé à Greenpeace pour mettre en place dans sa chaine de production une stratégie de zéro déversement de produits chimiques et une élimination progressive de l’utilisation de substances toxiques. Puis depuis peu, conscient que l’eau est une denrée de plus en plus rare, dans certaines régions du monde, elle s’est associée à WWF pour régler la problématique de l’utilisation et de la consommation d’eau dans leur processus de fabrication.


H&M Conscious, se préoccupe aussi des matériaux qu’il utilise comme le coton, la laine, le lin, le chanvre, la soie, qui sont maintenant biologiques ; le caoutchouc qui est naturel et le polyamide et polyester (sous-produit du pétrole) qui est de polyester recyclé fait à partir de bouteille en plastique.

Il est certain, qu’il leur reste du chemin pour être irréprochable en ce qui concerne leur stratégie de développement durable, au niveau social, mais cela s’en vient. Une bonne stratégie et de gros effort sont mis en place pour qu’H&M deviennent une entreprise éco-responsable.


Espérons que la gamme Conscious prenne le pas sur la gamme conventionnelle assez rapidement quand même ! Car sous la pression d’un ensemble de facteurs économiques, sociaux (comme la réglementation locale, nationale, voire internationale) d' organismes écologistes et des consommateurs, les entreprises de la grande distribution et du prêt-à-porter ont pris conscience de leur responsabilité environnementale. Petit- à-petit, elles mettent en place une stratégie environnementale qui fait, enfin, évoluer leur mode de fabrication pour le bien de l'environnement et de la santé humaine!


Je tiens à préciser que, dans ce billet, j'ai souhaité développer l'aspect environnemental et non social d'H&M.






  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

© 2014-2021 Basilic en Ville. Tous droits réservés. Toute reproduction, en partie ou en intégralité, du contenu sans permission écrite de l'auteur est interdite.