• @Cbasilic Courgette & Basilic en ville

Pensez à votre potager 2016. Oui oui déjà!

L'automne est là. Les feuilles tombent et nous avons récolté la plupart de nos fruits et légumes. Il est maintenant, le temps d'exécuter 2, 3 petits gestes qui feront du bien à votre prochain potager, qu'il soit en terre dans un jardin ou en pot sur balcon.


1-La rotation

Faites un croquis, un petit plan de l'emplacement de vos cultures cette année. Pourquoi donc? Tout simplement pour vous souvenir l'année prochaine, d'où est-ce que vous avez planté quoi, car l'idéal est de ne pas replanter au même endroit! Si vous plantez dans des pots, vous ne replanterez pas vos tomates dans la même terre qui a accueilli vos plants de tomates cette année.


D'effectuer une rotation des plantations permet:

- de limiter les maladies propres à un type de culture,


- d'enrichir la terre ou votre sol (je devrais plutôt dire: de ne pas appauvrir votre sol),


- de limiter la croissance de mauvaises herbes.


On peut ainsi, classer les légumes en catégorie pour bien gérer la rotation:


Catégorie 1: les légumes à feuilles et les légumes sur branches comme les concombres, melons, courgettes, tous types de courges et de choux, les aubergines et les tomates.


Catégorie2 : les légumes qui sont, aussi des engrais verts comme les radis, la roquette, le navet, la moutarde, le raifort,...


Catégorie 3: les légumes grains comme les haricots, les pois, les lentilles,...


Catégories 4: les légumes à racines et à bulbe: les carottes, les betteraves, le céleri, les poireaux, les oignons, ...


Vous aurez donc compris que l'a où vous avez planté des légumes de la catégorie 1 cette année, vous y planterez des légumes d'une autre catégorie l'année prochaine. Vous continuerez à faire une rotation les années suivantes. Conservez bien vos croquis plusieurs années pour ne pas perdre l'information!


2- Dernières récoltes

S'il vous reste quelques récoltes à cueillir comme les betteraves, les radis d'automne et les carottes, n'oubliez pas de les récolter avant les premières gelées!


3- Les tuteurs

On les nettoie et on les stocke au sec. Pour les tuteurs en bois, il faudrait les traiter pour éviter que des nuisibles s'y logent pour faire des ravages l'année prochaine. Alors, on évite l'eau de javel et on opte pour de la bouillie bordelaise mélangée à de l'eau. On y trempe le tuteur, on le sèche et on le range.

La bouillie bordelaise est un mélange de sulfate de cuivre et de chaux, qui désinfecte naturellement.


4- Au compost

On met au compost ou on se débarrasse des vieux plants et des tiges qui ont donné leurs fruits et légumes cette année. Pour les haricots, on enlève les tiges et les feuilles, mais on laisse les racines en terre qui vont enrichir le sol en azote.

Attention: ne pas mettre les plants malades au compost, ni même les pieds de plants de tomates qui sont souvent porteurs de maladies.


5- Protéger et fertiliser

On peut étaler une petite couche en fumier ou de compost sur notre terre, que l'on recouvrira d'une couche fine de terreau. Cette installation protégera la terre et l'enrichira durant l'hiver.


Vivement 2016, pour de nouvelles plantations!


















Posts récents

Voir tout

L'importance de l'arrosage

En printemps et en été, on arrose pas au même moment de la journée pour une raison simple: la chaleur n'est pas la même. StartFragment Alors qu'au printemps, il est préférable d'arroser le matin. En é

  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle

© 2014-2021 Basilic en Ville. Tous droits réservés. Toute reproduction, en partie ou en intégralité, du contenu sans permission écrite de l'auteur est interdite.